Bien choisir son nom de domaine est une étape importante pour la création de son site, pour sa stratégie de communication et peut avoir un impact en SEO.

Voilà ce que je conseille généralement à mes clients :

Un nom de domaine court et prononçable

Faites en sorte que votre nom de domaine ne soit pas trop long, il doit être facilement communicable et harmonieux si vous le déclinez sur des supports physiques.

Votre nom de domaine doit également être facile à prononcer, en particulier si vous êtes amenés à le communiquer par téléphone.

Évitez les tirets et les accents dans vos noms de domaine, les tirets pour gagner un peu de place, les accents sont acceptés mais peu usités.

Des extensions communes

Depuis quelques années, des centaines de nouvelles extensions sont apparues. Il s’agit d’extensions liées à des lieux (ex : .paris .alsace) ou à des secteurs (.art .health etc.). Mais il faut les manier avec une certaine prudence, vérifier qu’elles ne prêtent pas à confusion auprès de vos clients et qu’elles ne génèrent pas d’erreur quand elles sont tapées (.health par exemple n’est pas le plus simple à prononcer ou à écrire pour un francophone). Certaines extensions sont peu connues et peuvent provoquer la méfiance d’utilisateurs peu habitués.

Mais elles peuvent aussi constituer une opportunité, des url de type asperge.alsace ou vins.alsace sont très parlantes et permettent de créer des adresses bien plus courtes.

Les nouvelles extensions sont souvent plus chères que les plus communes (de type .com, .fr etc.).

Impact SEO d’un nom de domaine

Mots clé dans un nom de domaine

Officiellement les mots clé présents dans le nom de domaine n’ont presque plus aucun impact sur vos positions sur Google. Certains moteurs de recherche peuvent être amenés à y accorder un peu plus d’importance (Bing, Qwant).

Mais à des fins de communication, je conseille d’utiliser le nom de la marque plutôt que le nom de l’activité. Par exemple si vous vendez des chaussures à Strasbourg, utilisez plutôt mamarque.fr que chaussurestrasbourg. Vous pourrez travailler vos mots clé avec les différentes balises et en optimisant votre contenu.

l’exception à ce conseil est le cas où vous souhaitez faire un site sur optimisé pour les moteurs de recherche et que vous n’êtes pas dans une logique de communication de marque.

L’ancienneté du nom de domaine

Ce qui peut par contre avoir un impact réel sur votre SEO c’est si votre nom de domaine a déjà été utilisé par le passé. Il est utile de le tester alors sur un outil tel que semrush qui vous indiquera sil existe des liens qui pointaient vers votre domaine.

Cela peut vous être favorable, sauf si le domaine a par le passé été pénalisé. Dans le tel cas, vous devrez désavouer les liens toxiques afin de repartir sur de bonnes bases, ou choisir un autre nom de domaine.

Où acheter son nom de domaine

Vous avez deux possibilités, soit vous achetez votre nom de domaine directement avec votre hébergement, soit vous l’achetez de manière séparée auprès de sites spécialisés.

Nom de domaine avec l’hébergement

C’est ce que propose par exemple les hébergeurs tels que ovh, ionos ou encore o2switch. Lors de l’achat de votre hébergement vous choisissez votre hébergement et votre nom de domaine. Vous pouvez acheter sur ces sites d’autres noms de domaine ou quitter l’hébergement mais conserver le nom de domaine chez eux.

Les plates formes de création de sites tels que wordpress.com, wix.com ou encore squarespace vous proposent généralement aussi d’acheter votre nom de domaine directement sur leurs sites. Je vous déconseille de le faire, bien que ce soit la manière la plus simple, évitez de prendre le nom de domaine chez eux car souvent l’achat est plus cher et surtout certaines plates formes vont vous compliquer le transfert du nom de domaine pour vous garder chez eux si vous souhaitez changer de fournisseur.

Nom de domaine sur un site spécialisé (« registar »)

Vous pouvez également faire le choix d’acheter votre nom de domaine en dehors de votre hébergement. La seule contrainte technique est que vous devrez dans ce cas associer votre nom de domaine à votre hébergement via les DNS (la première fois l’opération est délicate mais les supports seront là pour vous guider;)).

En France, le site le plus sollicité est gandi.net. On peut aussi citer l’acteur international godaddy qui a une version française.

Ca peut être avantageux pour obtenir des noms de domaines à des prix plus bas et pour ne pas être totalement dépendant de votre hébergeur.

Les noms de domaine crypto

Si vous évoluez dans le domaine de la blockchain, un certain nombre de nouvelles extension apparaissent, tels que .crypt, .eth .zil

Ce extensions sont décentralisées, elles ne dépendant pas de l’ICANN, par défaut à l’heure actuelle elles ne sont pas lisibles sur la plupart des navigateurs.

Leur usage premier est de faciliter le transfert de crypto, une extension en .eth par exemple est plus simple à retenir que l’adresse d’un Wallet. Des expérimentations sont en cours pour élargir l’usage pour les sites internet.

Etant décentralisées, les extensions crypto ne peuvent pas être bloquées, ni révoquées.

Les domaines en .zil ou .crypt peuvent être achetés sur unstoppabledomains.com par exemple.